Sya, Centre Historique de Bobo-Dioulasso

Sya, centre historique de Bobo-Dioulasso

[inscrit sur la liste indicative le 24/01/2012]

Le village de Sya ou Dioulassoba est le noyau originel de la ville de Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina Faso, située au sud-ouest du pays, à 365 km de Ouagadougou. Sya est situé au cœur de la ville de Bobo-Dioulasso, dans l’arrondissement de Konsa, à l’intérieur de la fourche formée par le marigot Houet à l’Est et le Sanyo à l’Ouest. Sya occupe une superficie de 15 hectares, incluant la place publique Wara-Wara, contigüe aux habitations.

Sya est composé de trois villages, Kibidoué et Tiguisso qui se disputent l’origine de Sya ainsi que le village Bobo-Dioula. Ces trois villages ont donné naissance à 18 foyers, dont 4 à Konsa, 6 à Tiguisso 8 à Kibidoué. Ces villages ont chacune une maison-mère qui est celle du fondateur ou encore de l’aîné du lignage.

Essentiellement construit en matériaux locaux (murs en bauge, toiture-terrasse en argamasse soutenue par des poteaux et poutres de bois), le village de Sya formait au départ un amas de constructions enchevêtrées, permettant d’en faire le tour par le toit des constructions. De nos jours, on assiste à des transformations extérieures de certaines constructions, à travers l’introduction de nouveaux matériaux tels que les parpaings de ciment, les pierres taillées et les tôles ondulées.

Malgré tout, Sya a conservé ses us et coutumes. Les bâtiments sont vivants du patrimoine immatériel qu’ils renferment. Témoin de la mémoire collective du village, Sya est le symbole d’une cohésion sociale réussie. On y retrouve la grande Mosquée de Dioulassoba construite en 1892, la chapelle de Sya construite pendant la colonisation et plusieurs lieux de culte de la religion traditionnelle bobo dont les marigots Houet et Sanyo d’où on retrouve les silures sacrés symboles, actuels de la ville de Bobo-Dioulasso.

 

Ressources :

Fiche des nécropoles de Sya sur le site de L’UNESCO