Les Nécropoles de Bourzanga

Les nécropoles de Bourzanga

[inscrit sur la liste indicative le 09/04/1996]

 

L’ensemble que constituent les nécropoles de Bourzanga comprend deux groupes de site appartenant chacun à un groupe de population : les nécropoles à jarre Dogon et la nécropole royale à Stèles Kurumba.

  • Les nécropoles à jarres – cercueils Dogon

Les matériaux archéologiques sur les sites comprend la céramique et du matériel lithique. La céramique est la plus abondante, la plus visible et la plus présente. La céramique funéraire est composée de jarres funéraires plus ou moins fragmentées. L’érosion et l’action des hommes ont mis à jour deux types de jarres – cercueils à Bourzanga: les jarres-cercueils en position verticale et celles en position horizontale.

  • La Nécropole à stèles kurumba

Elle est située en hauteur par rapport au niveau général du village, sur une des collines de l’ère birrimienne. Elle est orientée Nord-Est-Sud-Ouest avec des dimensions de 51 m / 53 m.  Les vestiges funéraires rencontrés sont la céramique et le matériel lithique. La céramique composée de tessons des objets utilisés pour l’évacuation de la terre des fosses. Le matériel lithique comprend les moellons de latérite ayant servi à délimiter les tombes et à caler les stèles.

Ressources :

Fiche des nécropoles de Bourzanga sur le site de L’UNESCO

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.